A label for music to stay

Prix et nominations

Notre philosophie

Schweizer Fonogramm est un label classique créé et géré par des musiciens pour des musiciens. Les artistes qui font partie de notre label sont soutenus par des partenaires professionnels qui connaissent parfaitement le monde musical.

Les nouveautés

ANIMA – six fantaisies ‘fleuve’ pour violon seul

Le CD début du violinist&composer Jonas Erni

Les symphonies no. 4 et 5 de Joseph Lauber (1864 – 1952)

le 3e et dernier volume de l'enregistrement intégral symphonique - en première mondiale

Les dernières actualités

‘figurations’ de BlattWerk est sur la liste des meilleurs enregistrements de l’année

Le commentaire du jury (Julia Kaiser): C’est au moment du jeu que les musicien*nes du quintette à anches BlattWerk semblent réinventer les couleurs et les impulsions qu’ils donnent à la musique. Tout est intelligemment arrangé, sans doute de manière didactique; et pourtant, cela donne envie de découvrir de nouvelles choses. L’adaptation de “Ma Mère l’Oye” de Ravel fait l’effet d’un livre d’images aux ton pastel, qui ouvre les sens à toutes les créatures aériennes et à tous les flottements auxquels Walter Feldmann donne forme dans son oeuvre “figurations de mémoire” – à travers ce télescope Hubble pour les oreilles, on peut écouter dans des trous noirs au son profond.

 

11 nominations pour 4 CDs de Schweizer Fonogramm aux OPUS KLASSIK awards

Félicitations à l’Orchestre symphonique Bienne Soleure avec Kaspar Zehnder (6 nominations, entre autres en tant qu’orchestre de l’année, première mondiale et enregistrement symphonique de l’année pour Lauber II et III), à l’Orchestre symphonique de Berne avec Mario Venzago et Gilles Vonsattel (catégories enregistrement d’un concerto et instrumentiste de l’année pour Leimer/Strauss) et au Blattwerk Quintett (première mondiale, ensemble de l’année et enregistrement de musique de chambre) – une récompense magnifique pour toutes ces collaborations pleines d’inspiration.

L’album début du quintette à anches BlattWerk vient de sortir!

Les cinq musicien*nes présentent leurs propres versions de compositions de Bartòk et Ravel en ajoutant une première mondiale de “figurations de mémoire” du compositeur suisse Walter Feldmann. La pâte sonore de cet ensemble est aussi changeante qu’un caméléon et son positionnement artistique est ambitieux et défend la musique contemporaine avec ferveur.