Le crescendo magazine en Belgique salue la découverte et l’interprétation de ce compositeur oublié de l’histoire de la musique Suisse dans la très belle critique de Jean Lacroix.