« Les musiciens, jouant en grande partie en solistes, compensent le manque de sonorité en jouant avec intensité, au sens emphatique du terme : Pour une fois, ils rendent vraiment audibles tous les détails de l’ensemble sonore. » (Giselher Schubert).