Les nouveautés

Le double comme-si

Une nouvelle expérience sonore pour la 4e symphonie de Gustav Mahler et les lieder d'Artur Schnabel

Le remastering d’une ancienne version de ce programme par notre directeur artistique Frédéric Angleraux ouvre une palette sonore encore plus intense à l’arrangement congénial de la 4e symphonie de Gustav Mahler. Au MythenEnsembleOrchestral se joint la soprano Rachel Harnisch pour dessiner la vie céleste un peu mal élevée dans le finale très ‘Wunderhorn’ de Mahler, et pour présenter de petits psychogrammes pré-freudiens dans les lieder peu connus du grand pianiste Artur Schnabel.

Titänli

Mahler en version titanesco-microcosmique – en première mondiale

Deux arrangements pour ensemble sont au centre de la production TITÄNLI *: la première symphonie de Mahler étincelle dans la version de Klaus Simon pour 16 instruments et un ensemble mixte accompagne l’énigmatique lied « Maiblumen blühen überall » (version Graziella Contratto) d’Alexander Zemlinsky, collègue… et rival de Mahler en quelque sorte! Le MythenEnsembleOrchestral soulève la musique confessionnelle exubérante du jeune Mahler dans cette version de poche et accompagne également la soprano Lisa Larsson au-dessus des abysses psychologiques de l’œuvre de Zemlinsky. Ces deux enregistrements sont des premières mondiales.

 

*TITÄNLI est le diminutif en dialecte Suisse allemand pour ‘Titan’, le titre choisi par Mahler pour la création de sa première symphonie à Budapest en 1889.