Les nouveautés

ANIMA – six fantaisies ‘fleuve’ pour violon seul

Le CD début du violinist&composer Jonas Erni

Le violoniste suisse Jonas Erni présente avec ANIMA six fantaisies pour violon seul qui établissent un lien caché avec les œuvres pour violon solo de Bach ou d’Ysaÿe et mettent en réseau cet héritage violonistique avec les propres réflexions de ce musicien polyvalent. En tant que violinist&composer, Jonas Erni a conçu les fantaisies pendant 2020 et 2021 et les a constamment développées en concert. Dans les limbes entre un geste quasi-improvisé et une structure porteuse d’émotions, les six œuvres se nourrissent de différentes inspirations musicales et biographiques. Les Intermezzi parlando, récités en allemand par le speaker de la radio Suisse SRF2 Kultur, Michael Schwendimann, sont conçus comme une approche médiatrice originale et permettent un accompagnement d’écoute sensible pour les auditeurs. Pour des renseignements en français: voir le livret en trois langues.

ATTENTION: En raison des nouvelles règles de l’Union européenne depuis juillet 2021, le client doit payer une taxe d’importation à la livraison du disque dans son propre pays. Nous vous conseillons de commander ce CD chez jpc.de. Un nouveau distributeur en France est prévu pour cet automne.

 

Les symphonies no. 4 et 5 de Joseph Lauber (1864 – 1952)

le 3e et dernier volume de l'enregistrement intégral symphonique - en première mondiale

Avec les deux symphonies central de son oeuvre  – la Quatrième (1913) et la Cinquième (1918), le voyage de redécouverte sur les traces du compositeur suisse oublié Joseph Lauber entre dans sa dernière phase : bien que composé aux alentours de la Première Guerre mondiale, Lauber ne devient toujours pas confessionnel ni révolutionnaire: il respecte toujours la traditionnelle structure en quatre mouvements, mais surprend dans les deux œuvres avec des mesures impaires, une instrumentation exotique (xylophone, tambourin. …), avec une profusion d’emprunts mélodiques – et insère même un air de carillon qu’il dit avoir entendu en faisant du ski en Valais. Un symphoniste entre deux mondes et entre deux cultures – un Français dans sa sensibilité du son, allemand dans la conception des motifs et un Suisse dans l’intériorisation émotionnelle. L’Orchestre symphonique Bienne-Soleure joue sous la direction de Kaspar Zehnder. La direction artistique de l’enregistrement a été assurée par Frédéric Angleraux, ADCSound.

ATTENTION: En raison des nouvelles règles de l’Union européenne depuis juillet 2021, le client doit payer une taxe d’importation à la livraison du disque dans son propre pays. Nous vous conseillons de commander ce CD chez jpc.de. Un nouveau distributeur en France est prévu pour cet automne.